A la nuit tombée, ils se donnèrent toutes et tous rendez-vous au “Lampadaire”, probablement le dernier spot à la mode, la nouvelle “place to be seen”. Ils ne respectèrent aucune mesure barrière comme ils n'attendèrent pas le début de la musique pour se lancer à ailes perdues dans ce qui ressemblait à un ballet dont on ne pouvait observer que l'écho led. Les danseurs dentelèrent la lumière quarante-cinq minutes durant puis finirent par se disperser dans un désordre de silence. La place demeura déserte le reste de la nuit durant.